L’art doit être libre!

Depuis la pré-histoire que l’homme sens la nécessité de transmettre ses émotions et aussi sa vision du monde, par des réalisations artistiques que deviennent des témoins de l’évolution humaine. Pour cette raison l’art ne peut pas être inamovible car elle accompagne la pensée humaine et même beaucoup des fois elle avance cette pensée ouvrant des portes pour le futur. Ces portes sont au début des transgressions mal vues par la société, des portes que choquent le système établi et que coupent la apparente mais fausse sécurité de la pensée conservatrice. L’art évolue avec les goûts du peuple et avec l’irrévérence des artistes. Ceux qui accompagnent le système auront quelque reconnaissance mais sont ceux qui font la révolution que resteront dans l’histoire! Et la révolution artistique fait aussi partie de l’histoire humaine et surtout aide au développement de la nature humaine. Une des raisons souvent parlés pour justifier la censure contre l’art est la nudité. Celle-ci a été vue toujours comme du péché, un attaque à la moral, principalement dans les sociétés influencées par la religion. La religion comme conductrice du comportement humain, comme guide du bien et du mal comme si les religieux détenaient la vérité de la vie. La nudité, soit humaine ou animal fait partie de la nature et donc quand elle est montrée dans l’art, ce n’est plus qu’une image de cette même nature. Mais l’hypocrisie de la morale religieuse l’a transformé en provocation comme si la nudité était une contre-nature. Durant l’histoire de l’Homme il y a eu toujours des oeuvres artistiques qui ont choqué la société a cause de la nudité, qui ont même été des portes révolutionnaires mais que aujourd’hui sont acceptées et vues comme obligatoires dans l’art. Avez-vous déjà imaginé l’art sans “Les Demoiselles d’Avignon” de Picasso, “La Maja Desnuda” de Goya ou encore “Olympia” de Manet?
la-vie-d-adele
Mais la nudité ce n’est pas la seule haine de la pensée intégriste et fondamentaliste religieuse. La lecture et interprétation littérale des textes sacrées écrites dans un temps lointain temporale et émotionnel fait que les ultra-religieux se guident par les lois humaines de ces temps au lieu de respecter l’évolution des moeurs et principalement le choix privé des gens. L’amour n’est pas linéaire ni réglé, il doit être libre dans l’émotion et tolérant dans la raison. Dans cette image on peut dire que l’amour et l’art sont indissociables et vouloir les attaquer a cause de ne pas accepter ce que ne doit pas être passible d’acceptation ou non est jouer avec l’hypocrisie d’une fausse morale que prône une vision dépassée de la société à la place du vraie amour dans toutes ses formes.

(Texte écrit en réaction à la décision de annulation du visa d’exploitation du film “La Vie d’Adèle” après demande d’une organisation radicale catholique)

Anúncios

Deixe uma Resposta

Preencha os seus detalhes abaixo ou clique num ícone para iniciar sessão:

Logótipo da WordPress.com

Está a comentar usando a sua conta WordPress.com Terminar Sessão / Alterar )

Imagem do Twitter

Está a comentar usando a sua conta Twitter Terminar Sessão / Alterar )

Facebook photo

Está a comentar usando a sua conta Facebook Terminar Sessão / Alterar )

Google+ photo

Está a comentar usando a sua conta Google+ Terminar Sessão / Alterar )

Connecting to %s