Les dangereux chemins de la démocratie.

       On dit d’habitude qu’une des caractéristiques de la démocratie est la liberté d’expression et moi je suis tout a fait d’accord. Dans ce genre de liberté, il y a ceux qui présument que tout est permis, qu’on peut tout dire sans faire souci des autres. A la fin ,  démocratie signifie liberté et donc chaque un de nous peut et doit s’exprimer le plus librement possible. Et si on dit de bêtises, ou est le problème? On est dans un pays livre non? Et bien les choses ne sont si simples que ça. John Stuart Mill, philosophe anglais avait dit une phrase qu’explique bien tout ça: “La liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres.” Et pourquoi? Précisément parce que la liberté ne peut pas être totale. C’est un erreur croire que la démocratie signifie liberté sans règles. Pour qu’elle fonctionne d’une façon correcte, il doit y avoir  de l’organisation, du respect et de la discipline. D’ailleurs, Mohandas Ghandhi avait dit: “La plus haute forme de liberté amène avec elle la plus grande mesure de discipline et humilité.” On peut être livres mais on peut pas oublier que nous ne sommes pas seuls et que chaque geste et chaque mot que sort de nous pourra avoir des conséquences sur ceux qui regardent et écoutent. Pour ça, il faut dire que la démocratie est dangereuse. Non pas comme système politique ou social mais ce que je veux dire, c’est que la démocratie est dangereuse pour elle même. Et ça parce que c’est le seul système que laisse la porte ouverte a ses ennemis. Si on compare avec le fascisme par exemple on voit que ceci ne donne aucune chance a ceux qu’essayent la liberté. C’est un système fermé, que n’accepte pas des différents opinions et idées et donc tout doit être guidé par le seul pouvoir permis. Par contre la démocratie est parfois vue comme la liberté totale ou on peut tout dire même si ça signifie attaquer la démocratie ou pire encore, attaquer des peuples, faire des discours haineux, créer la polémique  pour implanter l’anarchie. Et c’est pour ça qu’il y a des règles et le bon sens qu’on peut dire comme une espèce de mure a partir duquel, on entre dans des chemins totalitaires. Alors est-que la démocratie doit disparaître? Bien sur que non. Et alors qu’es qu’on doit faire? On doit l’améliorer. Et comment on fait ça? Avec de la vérité et de l’éducation. La vérité parce que seule elle peut donner une vrai liberté, sans illusions ou mensonges qui pourraient mettre en danger le système démocrate et l’éducation parce que pour comprend la vérité, la liberté et la démocratie le peuple a besoin d’une très élevé forme de celle-ci. Sans avoir une grande connaissance de tout ce qui se passe, le peuple peut être facilement manipulé et pour ça l’ignorance est le pire ennemi de la démocratie et le plus grand allié de ceux qui la combattent.
      Mais si il doit avoir de la discipline dans la démocratie alors ça veut dire qu’on peut pas être contre le système, être provocateurs? Et bien non. Signifie seulement qu’on doit faire attention envers nos attitudes. Par exemple, je pense que si quelqu’un dit que les politiciens sont de corrompus, c’est pas anti-démocratique parce que c’est un droit non abusif d’exprimer une opinion, même si elle semble insultueuse ou basée sur des stéréotypes. Mais si quelqu’un dit que les politiciens doivent être tous morts  alors ça c’est pas une opinion mais un désir qu’est contre la démocratie parce que juge avec ‘haine les politiciens. Le même on pourra parler des peuples.  Si quelqu’un dit que les gens d’un certain peuple (n’importe lequel) sont des fainéants on peut dire que c’est du racisme et le plus raisonnable c’est d’éviter des commentaires de ce genre, parce qu’aussi basés sur des stéréotypes, mais c’est encore pire si cette même personne viens dire qu’il souhaite l’extermination de ce peuple. Et il faut faire attention si les phrases et discours sont dits en public ou non. La discipline nous dit que certaines opinions peuvent blesser et qu’on doit respecter les autres dans l’égalité et fraternité. Si ça c’est bien fait il aura aussi de la liberté et la démocratie sera pleine.
        En résumant, l’important c’est que la démocratie ne vas pas pour le chemin d’un contrôle exagéré et abusif car ça peut conduire à la dictature mais ne prend pas non plus le chemin de la liberté totale car ça mènera à la polémique, à la division, à la zizanie et pour fin à l’anarchie a cause de ceux qu’on de tels objectifs comme ceux que nient de faits historiques réelles. Il doit y avoir un moyen terme plein de vérité que peut nous faire protester et révolter, car la démocratie c’est la façon de détruire un mure sans blesser ceux qui sont de l’autre coté. Et pour ça, donc, la meilleure solution c’est la connaissance, c’est ‘apprend, c’est de ne pas recevoir les informations qu’on reçoit sans une évaluation impartiale. La démocratie exige un très haute dégrée de culture et la liberté ne peut pas exister sans discipline, ce que n’empêche pas la révolution.

Anúncios

Deixe uma Resposta

Preencha os seus detalhes abaixo ou clique num ícone para iniciar sessão:

Logótipo da WordPress.com

Está a comentar usando a sua conta WordPress.com Terminar Sessão / Alterar )

Imagem do Twitter

Está a comentar usando a sua conta Twitter Terminar Sessão / Alterar )

Facebook photo

Está a comentar usando a sua conta Facebook Terminar Sessão / Alterar )

Google+ photo

Está a comentar usando a sua conta Google+ Terminar Sessão / Alterar )

Connecting to %s