Des filles tunisiennes et la djihad du sexe. Un exemple de la menace salafiste.

     Et bien, il semble que de jeunes filles tunisiennes ont réussi a rejoindre la Syrie pour avoir des relations sexuels avec les djihadistes*. C’est ce qu’on appelle la djihad al-nikah (la guerre sainte du sexe) et qu’on peut définir comme un mariage de courte durée et que termine par un divorce après sa consommation. Elle permets aussi d’avoir des relations sexuels avec plusieurs partenaires hors mariage et est considéré par quelques  salafistes comme une forme légitime de guerre sainte. 
     Mais a part cette petite introduction explicative du djihad al-nikah, la question principale c’est: Comment c’est ça possible? La Tunisie ensemble avec la Turquie sont les pays les plus laïcs du monde arabe, si bien que ceci ne soit pas dans la constitution tunisienne. Mais contrairement a des autres pays il y a une certaine liberté religieuse. Donc ça sens bizarre cette attraction des filles tunisiennes par des extrémistes en  Syrie. Est-qu’on est en train de voir ici un exemple d’une influence croissante des groupes radicaux entre les jeunes arabes? Je dis ça parce que j’ai lu aussi un article que parlait en comme l’Al-Qaeda prend de plus en plus l’enseignement aux écoles et une reportage à la télévision ou il avait de plus en plus jeunes d’origine arabe a joindre les forces rebelles en Syrie a cause d’une haine au monde occidental. Donc en raison de quelque chose inexplicable, ils n’ont aucun souci en combattre au coté des assassins. Et ça c’est aussi le problème des filles tunisiennes qui sont parti en Syrie pour donner leurs corps. De ça que j’ai entendu parler au cours des derniers années,  l’influence salafiste augmente en Tunisie et sont bien connus les attaques à la liberté artistique et religieuse par groupes intolérants. Le pire c’est que il y a une certaine acceptation du pouvoir envers ces groupes. Alors est-que ces filles sont le résultat d’une menace pour le futur de la Tunisie? Personnellement je considère ça très préoccupant et une raison de plus pour tous ceux qui croient à la démocratie continuer le combat contre l’intolérance et l’extrémisme. ça serait bien dommage que la Tunisie tombait dans une théocratie extrême. Quand quelqu’un ou quelqu’une part en mission sans qu’il y ait une raison acceptable alors il faut poser des questions sinon le chemin sera envers la destruction.

Anúncios

2 thoughts on “Des filles tunisiennes et la djihad du sexe. Un exemple de la menace salafiste.

  1. Oi, Bruno!
    Eu desconhecia tal prática, todavia penso em como se organiza o estado emocional destas garotas…
    E quando tudo isto termina (se termina), como retomarão suas rotinas? São reflexões difíceis para quem se encontra fora do contexto, como eu.

    Um abraço.

    Gostar

Deixe uma Resposta

Preencha os seus detalhes abaixo ou clique num ícone para iniciar sessão:

Logótipo da WordPress.com

Está a comentar usando a sua conta WordPress.com Terminar Sessão / Alterar )

Imagem do Twitter

Está a comentar usando a sua conta Twitter Terminar Sessão / Alterar )

Facebook photo

Está a comentar usando a sua conta Facebook Terminar Sessão / Alterar )

Google+ photo

Está a comentar usando a sua conta Google+ Terminar Sessão / Alterar )

Connecting to %s