Visite à l’exposition “En guerres” ( réflexions sur la tragédie humaine).

       Quelques semaines auparavant je suis allé a une exposition au Château des Ducs de Bretagne a Nantes, nommée “En guerres, 1914-1918/1939-1945, Nantes/Saint-Nazaire” (jusqu’au 23 février 2014). Cette exposition montre comment les deux guerres mondiales ont été vécues dans ces deux villes  de l’ouest de France avec des photos, peintures, matériel de guerre, des lettres,etc, de façon a faire le visiteur reculer dans le temps. Moi à la mesure que je la regardais je m’imaginais dans ce temps-la mais aussi je réfléchissais en regardant des choses qui me réveillaient plus l’attention. Ainsi en regardant cet affiche (a gauche), présentant une exposition sur les crimes allemands dans la I Guerre Mondiale , j’ai pensé à la vengeance comme une des principales causes de la guerre. En effet et comme il  était habitude dans ce temps-la, les gouvernements influençaient les gens avec une politique nationaliste exagéré par l’aveuglement et basée dans l’haine de l’ennemi. En montrant les allemands comme l’archétype de l’enfer, les organisateurs de cette exposition voulaient transmettre la message de qu’ils ne méritaient pas le pardon et devaient payer pour tout ce qu’ils avaient fait. En réalité la vengeance, sera une des principales causes de la II Guerre Mondiale. D’un coté le Traité de Versailles avec des conditions impossibles d’achever et qu’allait mettre l’Allemagne dans la misère. Celui qui fut le principal responsable de ces lourdes peines au peuple allemand fut Clemenceau, le représentant français. Mais cette vengeance par tout ce que le peuple français a souffert, va être à l’origine d’une autre quand Hitler s’engage dans la destruction de ce traité. Cette engagement va plonger le monde dans une guerre jamais vu auparavant ou après. Donc la vengeance n’amène qu’à la guerre et si en Europe elle n’est plus, par contre elle continue d’alimenter des autres guerres et conflits au monde comme par exemple celui au Moyen-Orient. La vengeance n’a aucune raison valable et ne montre que le pire de l’être humain parce que nous transforme en des animaux et machines de tuer. Cette quête de la vengeance et l’haine et aussi à l’origine de ces deux images (ici-bas) ou il y a toujours un portrait accusateur par rapport au soldat allemand. Tout ça m’a fait conclure que la stupidité mène à l’absurde et l’absurde à la guerre. Excepte des rarissimes fois ou les motifs pour la guerre sont nécessaires. Mais ça c’est un autre sujet.

      Mais la guerre est aussi le gaspillage de vies humaines, la fin du paradis, le trauma d’une jeunesse perdue. Des vies qui changent pour toujours soient physiquement soit psychologiquement. Des sacrifices beaucoup de fois inutiles et en plus sans que les raisons derrières eux soient justes. J’ai pensé à ça, quand j’ai regardé matériel de campagne et de premiers-secours (ici-bas). Combien de jeunes hommes ont eu besoin de ces choses-la? Quelqu’un d’eux pour toute la vie et des autres sans plus la regarder. Quel dommage, des générations perdues dans des guerres anciennes et actuelles. 
     Finalement la guerre est beaucoup de fois l’essaye de dominer et même exterminer un peuple. En regardant ces vêtements j’ai imaginé tous ceux qu’on payé avec la vie le fait d’appartenir a un peuple ou nationalité ou religion différents. Est-ce l’homme peut être si stupide pour tuer pour des causes comme ça?
Anúncios

2 thoughts on “Visite à l’exposition “En guerres” ( réflexions sur la tragédie humaine).

Deixe uma Resposta

Preencha os seus detalhes abaixo ou clique num ícone para iniciar sessão:

Logótipo da WordPress.com

Está a comentar usando a sua conta WordPress.com Terminar Sessão / Alterar )

Imagem do Twitter

Está a comentar usando a sua conta Twitter Terminar Sessão / Alterar )

Facebook photo

Está a comentar usando a sua conta Facebook Terminar Sessão / Alterar )

Google+ photo

Está a comentar usando a sua conta Google+ Terminar Sessão / Alterar )

Connecting to %s