Clément Méric: victime de l’extrémisme!

     Cette semaine que s’achève est marquée par la morte tragique du jeune activiste Clément Méric. Combattant antifasciste il fut victime d’une bagarre a Paris entre groupes d’extrême-gauche et extrême-droite. Méric fut ainsi, une victime de plus de ce qu’on peut définir comme la plus grande évidence de la présence de stupidité dans la espèce animale la plus intelligente de la nature: l’espèce humaine. En effet l’extrémisme empêche les gens de réfléchir, c’est comme une drogue qui fait exploser la violence, la haine, l’incapacité de débattre d’une façon civilisé et au même temps fait disparaître la raison, la tolérance et le respect pour les idées opposées. Dans l’extrémisme il n’a pas de moyen terme: Ou tu accepte nos idées ou tu va avoir des problèmes.
     Mais pour qu’on arrive a une situation intolérable comme celle-ci, il faut qu’il ait des conditions propices qui donnent l’impression d’immunité aux extrémistes. Et ça est arrivé dans les derniers temps de deux façons. En première par la montée du nationalisme intolérant, voir fascisme, notamment du au Front National et au discours ambigu de Marine Le Pen. Moins radical qu’au temps de son père dans la forme mais toujours plein de xénophobie dans la substance. Avec cette montée du FN, tous les groupes d’extrême-droite on profité et se sont senti libres pour ces actions. C’est comme si ces groupes radicaux avaient pris un tour dans la voiture FN. En deuxième, toute la polémique et provocation lors de manifestations anti-mariage pour tous, causée par des gens insensibles qui ne reconnaissent le droit à la félicité des autres et que rêvent voir tout le monde suivre leurs idées. Tout ça a provoqué des débats, des discussions très chauds, parfois proches de la violence gratuite et irrationnelle. La France s’est divisé entre deux champs totalement opposés d’où la société a souffert les conséquences. Ces conséquences sont, plus de désunion, plus de méfiance, moins de respect. En regardant en arrière c’est facile a voir que tout ça a été toujours l’objectif principal de l’extrême-droite: diviser pour augmenter le pouvoir, provoquer le mécontentement pour attirer les gens contre la gauche, contre les émigrants, contre les pro-mariage pour tous, etc. Donc ce n’est été pas difficile a voir qu’une tragédie pourrait arriver tôt ou tard. Et elle est arrivée cette semaine.
      Quand deux groupes extrémistes se rencontrent dans la rue l’explosion est inévitable et la violence est toujours présente. Je ne sais pas bien comment c’est passé la bagarre mais peut-être s’il n’avait eu de réponse à la provocation, tout aurait pu finir par un rencontre dangereux mais sans plus de mal. Mais bon, il fallut que les groupes continuent la lutte, jusqu’à ce fin déplorable. Un jeune homme, avec beaucoup de vie devant lui, est mort pour défendre ses idées. l’extrémisme c’est ça. Donc c’est le même que dire que c’est la morte de la paix. Et si c’est vrai que la violence est plus liée à l’extrême-droite, n’est pas moins vrai que l’extrémisme est toujours mauvais, soit de droit, soit de gauche, soit politique, soit religieux, soit sportive, etc.

Anúncios

Deixe uma Resposta

Preencha os seus detalhes abaixo ou clique num ícone para iniciar sessão:

Logótipo da WordPress.com

Está a comentar usando a sua conta WordPress.com Terminar Sessão / Alterar )

Imagem do Twitter

Está a comentar usando a sua conta Twitter Terminar Sessão / Alterar )

Facebook photo

Está a comentar usando a sua conta Facebook Terminar Sessão / Alterar )

Google+ photo

Está a comentar usando a sua conta Google+ Terminar Sessão / Alterar )

Connecting to %s