La double couverture.

    
     Hier le journal Charlie Hebdo a fait deux éditions, une dite “irresponsable” et l’autre “responsable”. La première était une édition normal avec les dessins satiriques que l’on fait le succès et l’autre une édition sans aucun dessin. Celle-ci a été fait comme réponse a tous ceux qu’on rapproché le journal de mettre feu au huile dans un contexte très polémique après le film anti-islam américain qu’a provoqué beaucoup des manifestations dans tout le monde arabe. 
     En justifiant avec la liberté d’expression, le journal avait décidé de publier des caricatures du prophète Mahomet. Maintenant comme si ce n’était pas suffisant, le journal avec son attitude provocatrice que l’a rendu populaire est revenu à l’attaque avec cette édition “responsable” ironique. 
    Que les gens ne se trompent pas. Mo je suis totalement pour la liberté d’expression et sincèrement les caricatures, soit de Mahomet ou de quelque autre personne religieuse ou pas, ne me choquent pas.  Je pense que questionner l’existence des dieux et douter de leur existence c’est un signe de liberté et pluralité. Si une personne ne croit pas, elle ne doit pas être obligé de croire. C’est si simple que ça. Dans une démocratie chaque un/une a le droit de choisir son orientation religieuse. Le problème c’est quand dans une société, il a ceux qui veulent imposer ses idées par la force aux autres. Et c’est ça qui font les extrémistes islamiques. Et ç’a été contre ceux-ci que les caricatures du prophète ont été publiées. Jusqu’ici rien a dire puisque c’est un droit de critiquer l’extrémisme et défendre la cause de la liberté d’expression. Donc le problème n’est pas la. Le problème c’est le moment choisi pour publier ces caricatures. Un très mauvais moment avec le danger de provoquer plus de bagarres et de confusion. Et c’est ça que Charlie Hebdo n’a pas compris comme se voit d’ailleurs dans cette double édition apparue hier. En attaquant tous ceux que l’on critiqué a cause des caricatures de Mahomet, Charlie Hebdo fait confusion entre la défense de la liberté d’expression et la liberté de publier. Personnellement je pense que la liberté d’expression ne signifie pas publier tout ce qu’ont veux et principalement quand ont veux.
       Charlie Hebdo fait parfois très bonnes critiques contre des injustices ou des autres matières que ne sont pas bien, tout en utilisant la puisante arme du dessin, mais parfois ils exagèrent et surpassent les limites du bon sens. Et c’est ça qu’est arrivé cette fois. Ils ont transformé l’attaque au radicalisme une irresponsabilité qu’aurait pu mettre en danger la vie des personnes. D’une certaine façon, au défendre d’une façon si forte la liberté d’expression et en refusant toute irresponsabilité dans son attitude, Charlie Hebdo est devenu aussi radical. 

       

Anúncios

Deixe uma Resposta

Preencha os seus detalhes abaixo ou clique num ícone para iniciar sessão:

Logótipo da WordPress.com

Está a comentar usando a sua conta WordPress.com Terminar Sessão / Alterar )

Imagem do Twitter

Está a comentar usando a sua conta Twitter Terminar Sessão / Alterar )

Facebook photo

Está a comentar usando a sua conta Facebook Terminar Sessão / Alterar )

Google+ photo

Está a comentar usando a sua conta Google+ Terminar Sessão / Alterar )

Connecting to %s