Syria- Le mauvais poids d’un veto.

       Après le veto de la Russie et de la Chine à la résolution des pays occidentaux condamnant le régime syrien, la justification de cet acte a été que la résolution condamnait seulement le régime au pouvoir et pas l’opposition par l’utilisation de violence. Il semble que autant la Chine que la Russie oublient que la proportion de violence est beaucoup plus grand de la part du régime syrien que de l’opposition et si bien que la violence est condamnable parfois on peut la comprendre quand ça devient une lutte pour la liberté et pour la fin d’un pouvoir qui abuse de son peuple. En plus il faut pas oublier que l’armée syrienne est en grand partie équipée par armement russe et chinois, donc c’est une justification avec un peu d’hypocrisie cela donné par ces deux pays.
     Après le ministre des affaires étrangères de la Russie Mr. Lavrov a dit que Mr. Assad était déterminé a finir avec toute la violence commise par toutes les parties. Il manque savoir comment il compte faire ça parce que après tout ce qu’il a fait déjà c’est difficile d’inspirer confiance. En réalité Chine et Russie défendent une partie c’est a dire le régime de Bashar All-Assad malgré leurs discours sur stabilité sur la région et le peur que le pays tombent dans une guerre civile. Et bien la division au pays est déjà très grand donc le risque d’un conflit armé au pays est trop menaçant independentement des conclusions sino-russes.
     Une autre récente nouvelle dit que John McCain l’ancien adversaire de Obama aux dernières élections  américaines avait défendu l’envoi des armes à l’opposition syrienne. En regardant la situation pourra être bon pour ceci mais mauvais pour les Etats-Unis. C’est un risque car les américains peuvent être aperçus comme reconnaîtraient  une division entre eux et la Chine et la Russie qu’aucun pays veut reconnaître. Mais en tout cas si les Etats-Unis faire ça, ça sera un retour aux temps de la guerre froide ou les deux superpuissances équipaient leurs alliés avec des armes et d’autres aides militaires. Bien-sur que il sera un grave erreur les superpuissances envoyer leurs propres armées mais il ne sera pas le cas. La seule façon c’est par une resolution de l’ONU mais ça comme tout le monde le sait n’arrivera pas a cause de la Chine et de la Russie. La solution passe beaucoup par les intérêts de superpuissances et c’est pour ça que la NATO a pu intervenir en Libye et pas en Syrie. Aussi il faut que le monde arabe fassent plus pour trouver une solution pour la Syrie, malgré tout c’est un problème plus arabe et du moyen-orient que occidental ou russe ou chinois. Sans la pression du monde arabe il sera plus difficile pour l’opposition de poursuivre leur combat. Malheureusement ce combat semble être très long et plus long il est plus ceux qui cherche la liberté souffrent.

Anúncios

One thought on “Syria- Le mauvais poids d’un veto.

  1. Salam, bom dia!

    O texto anterior, em inglês, cujo link está em meus blogs preferidos à direita, não estava funcionando, ou seja, eu clicava sobre ele e não ia para o seu blog, entendeu?

    Agora sobre o novo texto, em françês, considero que uma intervenção internacional está prestes a acontecer…
    Insh´Allah! = (Se Deus quiser!)

    Gostar

Deixe uma Resposta

Preencha os seus detalhes abaixo ou clique num ícone para iniciar sessão:

Logótipo da WordPress.com

Está a comentar usando a sua conta WordPress.com Terminar Sessão / Alterar )

Imagem do Twitter

Está a comentar usando a sua conta Twitter Terminar Sessão / Alterar )

Facebook photo

Está a comentar usando a sua conta Facebook Terminar Sessão / Alterar )

Google+ photo

Está a comentar usando a sua conta Google+ Terminar Sessão / Alterar )

Connecting to %s