La faillite ou l’espoir?

     Le printemps arab a debuté en Tunisie, la fin de l’année derniére et aprés et passé au Egypte. Jusqu’au moment actuel, ces deux pays continuent d’être les seuls ou le pouvoir a changé. Mais comme dans toutes les revolutions, aprés les manifestations, les revoltes on assiste maintenaint a un impasse, a une indefenition resultant beaucoup d’une transition de pouvoir toujours compliqué. Parce que dans toutes les revolutions, aprés la fin du pouvoir existant et avant qu’un nouveau pouvoir et systeme politique prend sa place, il y a un moment de transition. Moment que peu être plus court ou plus long conforme les problèmes, les travaux pour organiser des elections, une nouvelle constituition, etc; et aussi s’il y a des risques d’une guerre civil et en quel état le pouvoir ancien a laissé le pays. Donc, ce que se passe maintenaint en Tunisie et au Egypte est presque comme un procés naturel d’une revolution. Cependant il y a une diference entre les deux pays en ce que concerne ce procés de transition. De ce que je sais, la situation en Egypte est plus compliqué et les jeunes qu’on fait les manifestations de la place Tahir sont maintenaint traités comme de racaille. Le reste de la population semble deçu par un changement trop lent et qu’en effet a rien changé apart le president et le gouvernement.  En Tunisie par contre la situation semble plus avancé. En ce moment a commencé les inscriptions pour les elections et tout le monde fait campagne pour que le maximum possible des gens va voter. Au Egypte les manifestations sur la place Tahir on recomencé et il y a déjà eu des confrontations entre ceux qui defendent la revolution et ceux qui defend l’armée qu’est maintenaint au pouvoir. Celle-ci a marqué des elections en septembre mais est que le Egypte se tiendra jusqu-la?
        En tenant compte que ces deux pays ont été les prémiers de la revolution arabe tout ce qu’ils font aura une influence sur les autres pays qui lutent aussi pour un changement de pouvoir. Le printemps arabe a donné beaucoup d’espoir mais si la Tunisie et l’Egypte ratent leurs procés de transition, ça aura de consequences terribles pour le developement du monde arabe et marquera la faillite d’un printemps beaucoup souhaité. Donc il ne faut pas perdre l’espoir de voir la democracie se developer dans le monde arabe. Tout ça me rapelle un peu le Portugal des années 70. Aprés la revolution de 1974 et avant les elections de 1976 il y a eu un période de presque guerre civil au Portugal mais à la fin tout c’est terminé bien et si aujourd hui il y a la des problèmes, Portugal est un pays entiérement democratique et livre. Donc il faut pas perdre l’espoir de changer pour mieux  le monde arabe.

Anúncios

Deixe uma Resposta

Preencha os seus detalhes abaixo ou clique num ícone para iniciar sessão:

Logótipo da WordPress.com

Está a comentar usando a sua conta WordPress.com Terminar Sessão / Alterar )

Imagem do Twitter

Está a comentar usando a sua conta Twitter Terminar Sessão / Alterar )

Facebook photo

Está a comentar usando a sua conta Facebook Terminar Sessão / Alterar )

Google+ photo

Está a comentar usando a sua conta Google+ Terminar Sessão / Alterar )

Connecting to %s